Vivre la Toussaint autrement

Vivre la Toussaint autrement

Dans notre société, la Toussaint fait partie des rituels autour de la mort d’un proche qui ont leur utilité. Se rendre au cimetière, fleurir les tombes et voir les autres faire de même peut être réconfortant.

Mais tout le monde n’a pas envie de penser à ses morts un jour imposé. Peut-être que cela vous plombe le moral, ou encore que vous mettez un point d’honneur à ne pas aller au cimetière à la Toussaint. Et vous avez raison de ne pas vous forcer à entrer dans des rituels sociaux qui n’ont aucun sens à vos yeux. Vous devez vous écouter et vous faire confiance !

Une Toussaint pas comme les autres

Cette année, à la Toussaint ce qu’on a réussi à créer avec mon groupe des Yellowomen durant cette période est très puissant.

9 femmes veuves qui suivent mes programmes et venues de Paris, Marseille, Vannes, Le Mans, Tours, Nancy, Metz se sont jointes à moi pendant 3 jours dans un gîte en Sologne ! Le but était de créer un moment hors du temps où discuter de leur deuil en toute bienveillance et sans barrière. Un espace de libération, de légèreté en toute simplicité : marche dans les bois, sophrologie , yoga du rire, veillées au coin du feu… difficile de mettre des mots et de vous décrire cette Toussaint.

Je dois avouer que cela a été transformateur pour moi aussi. C’est probablement un week-end qui a fait sauter certaines de mes croyances et limitations.

Ce qu’elles disent de cette Toussaint hors du temps

Voici ce que ce week-end a contribué à créer dans la vie de Tiphaine, Marie-Claire, Martine, Elodie, Virginie, Sylvie, Blandine, Cathy :

«Ces 3 jours ensemble, sont beaucoup plus aidant que des séances chez le psy.»
«Je me sens une autre Marie- Claire. J’entends le rire de chacune, je vois le visage de chacune et cela me rend tellement forte. J’ai fait le plein d’énergie.»
« Je me sens reboostée, heureuse, sereine. J’ai envie de revivre une expérience identique avec le groupe. Le lien est fort ! C’était une évidence d’être ensemble.»
«J’arrive mieux à prendre du recul sur mon histoire, je me sens moins perdue. Et je me sens comprise.»
«Tellement heureuse de vous avoir rencontrées en plus de nos visios. J’ai la certitude d’être sur le bon chemin de mon apaisement.»
«Le vécu commun qu’on les Yellowomen est fort et malgré nos différences, c’est simple de se retrouver, d’échanger, de rire et c’est super enrichissant.»
«J’ai le cœur plus ouvert et cela fait longtemps que je n’avais pas autant rigolé. Les discussions sans tabou et sans jugement m’ont permis de me sentir libre. Je vais oser plus. Je suis sortie de ma zone de confort et je suis fière de moi !»

Et ce ne sont que quelques extraits de leur témoignage !

Embrasser sa vulnérabilité

Le groupe des Yellowomen partage ce qu’elles vivent en dévoilant leur vulnérabilité, cette force de se montrer telle qu’on est et surtout l’énergie de se tenir debout; c’est pour cela que c’est transformateur et apaisant pour toutes.

La vulnérabilité, avez-vous cela en vous ? La vulnérabilité est la seule chose que je connaisse comme façon d’être, m’en couper, c’est me renier!

Partager sa vulnérabilité, ses larmes, ses douleurs, écouter les témoignages d’autres femmes amènent des prises de conscience, donnent des clefs et de l’espérance pour continuer à VIVRE.

C’est pour cette raison que j’ai crée le programme Traverser les émotions du deuil du conjoint, avec des temps de rencontre de qualité. En solo avec moi mais aussi les mercredis tous les 15 jours à 20h un cercle de partage entre toutes les femmes que j’accompagne autour de thématiques comme “deuil et spiritualité”, “ma relation aux autres pendant mon deuil”, “comment aider mes enfants dans leur deuil” etc.

Je rencontre Rachel pour intégrer le programme

Si vous sentez que c’est n’est pas le moment pour vous, tout est OK. Suivre ma newsletter et mes vidéos pourront déjà vous aider à avancer sur votre chemin de transformation.

Chaleureusement
Rachel