Témoignage de Laurence

_ Deuil du conjoint _ comment faire face au vide affectif _

Témoignage de Laurence

Forfait Apaiser la perte d’un proche

Dans quelle situation étais tu avant de démarrer l’accompagnement ?
Le placement récent de mes parents en maison de retraite et leur état de santé (fin de vie), me touchait profondément, j’avais un sentiment de culpabilité et d’impuissance. Cette impression d’abandonner des êtres chers et de ne pas suffisamment m’en occuper m’anéantissait et me fragilisait dans tous mes actes du quotidien.

Qu’est-ce que tu as particulièrement apprécié lors de l’accompagnement ?
J’ai apprécié de me retrouver … Les séances m’ont aidée à me recentrer sur moi, j’avais oublié certaines émotions et des sensations de bien-être que j’ai pu ressentir grâce aux exercices de respiration et d’observation. J’ai réappris à respirer ! A avoir des pensées positives.

Quels résultats as-tu obtenu pendant et à l’issue de l’accompagnement ?
Cela m’a aidé à accepter la situation dans laquelle j’étais, à savoir : une incertitude permanente avec aucune projection possible, puis la situation dans laquelle je me suis retrouvée, la mort de mes deux parents durant l’accompagnement avec Rachel. Les séances de sophrologie m’ont permis de libérer ma parole, d’exorciser mon mal être par le corps et la pensée. Certainement plus rapidement que si je n’avais pas fait cette démarche. Les outils obtenus vont me permettre de poursuivre ce travail deuil seule en toute autonomie.

Quelles sont tes prises de conscience/changements d’état d’esprit ?
J’ai compris qu’il fallait être indulgent envers soi-même, qu’il était important de penser à soi, et d’être parfois égoïste. Mon état d’esprit m’amène à penser que je sors grandie de cette expérience qu’est la sophrologie, plus forte et beaucoup plus apaisée et sereine. Même si je sais que tout s’entretient et qu’il me faut faire encore du chemin…. Merci Rachel !!!