2 deuil du conjoint étapes du deuil sophrologie rachel galerme metz

Les étapes du deuil n’existent pas

2 deuil du conjoint étapes du deuil sophrologie rachel galerme metz

Les étapes du deuil n’existent pas

Ce que vous ressentez est légitime

Vous faites sans doute partie de celles qui ont tout lu sur le deuil et ses étapes. Peut être que vous ne vous y retrouver pas et vous vous demandez si ce que vous ressentez est normal. Laissez-moi vous rassurer : ce que vous vivez est tout à fait normal. Vous n’avez pas de problème, vous vivez un deuil . Croyez-moi, tout ce que vous ressentez est légitime, sans exception.

Le terme « deuil » peut signifier différentes choses pour chacun. Le mot « deuil » est souvent employé, mais son sens et son processus sont méconnus. Le deuil va bien au-delà de la tristesse. Le deuil est un mélange de sentiments qui remplissent le vide créé par la perte — état de choc, confusion, anxiété, culpabilité, colère, peur, abandon, tristesse, déni, impuissance, amertume et désespoir. Certaines femmes se sentent engourdis, ou ont du mal à ressentir leurs émotions. Parfois, elles ressentent même du soulagement ou une certaine paix après la mort de leur conjoint. Chaque deuil est unique comme chaque relation de couple est unique.

Le terme « deuil » fait référence à l’impact de votre perte sur votre monde intérieur, vos pensées et votre vécu. Le terme « travail de deuil » signifie l’expression de ce que vous ressentez, qui se manifeste sous forme de gestes que vous posez : pleurer, parler à quelqu’un, écrire dans un journal, regarder un album de photos, marcher en nature, joindre un groupe de soutien pour endeuillés, écouter de la musique, bien se nourrir, faire de la méditation, faire de l’exercice, aller en thérapie, etc. Certaines façons de faire le « travail de deuil » sont plus apaisantes que d’autres, selon la personne. Le processus de deuil demande un retour vers soi, un temps pour amorcer un dialogue intérieur qui nous amène au fond de soi-même.

Je ne considère pas qu’il y ait des étapes de deuil, contrairement à la croyance populaire. Il n’y a pas de belle courbe facile à suivre, qui vous montre exactement où vous en êtes, quel sera votre parcours, et où se trouve la ligne d’arrivée. Vous projeter de cette façon dans le processus du deuil risque de vous causer plus de souffrance. Je vous en parle dans cette vidéo :

Si vous ressentez le besoin d’enrichir vos ressources intérieures pour faire face à votre deuil et que vous êtes bien décidées à vous reconstruire , je vous propose de nous rencontrer lors d’une entrevue gratuite de 30 minutes. Nous ferons connaissance,  je vous expliquerai comment je peux vous aider dans mes programmes et nous validerons le fait de travailler ensemble. Pour avoir accès à mon agenda cliquez ICI.

Chaleureusement,

Rachel