Casser le tabou de la mort Mon article dans le Républicain Lorrain

Casser le tabou de la mort

Casser le tabou de la mort Mon article dans le Républicain Lorrain

Casser le tabou de la mort

Mon interview dans le Républicain Lorrain

Casser le tabou de la mort, parler du deuil encore et encore pour que chacun et chacune traversent au mieux cette épreuve et puisse transformer cette douleur en énergie de vie, voilà ce qui m’anime et donne sens à ma vie aujourd’hui.

Lors de ma dernière conférence à Metz,  début mars 2020, 3 jours avant le premier confinement, j’avais contacté deux journalistes de la presse locale pour parler de mon événement.  L’un m’a répondu que mon sujet était intéressant mais trop « glissant » et l’autre m’a proposé plutôt de revenir vers moi pour la Toussaint … Euh la mort est toujours taboue!  On doit en parler qu’à la Toussaint ?! Pourtant le deuil , c’est toute l’année, non ?!

Je vous avoue que j’étais en colère mais je me suis souvenue que j’étais sophrologue, alors inspire-expire-visualisation positive et tout le kit de survie ! 😉 Bref, j’ai transformé ma colère et cela m’a donné encore plus la niaque pour continuer sur mon chemin de thérapeute auprès des personnes endeuillées.

Et puis , alors que j’étais persuadé qu’aucun journaliste ne me contacterait à la Toussaint, grande surprise, il me propose une rencontre le 22 Octobre. Nous discutons pendant deux heures. Il trouve le sujet passionnant et apprend beaucoup de chose sur le deuil. Une vraie belle rencontre !

Et voilà le résultat ! Pour lire l’article cliquez ici .

Je vous  souhaite une bonne lecture en espérant qu’il saura vous inspirer et vous donner la force de continuer sur votre chemin de deuil .

Si vous voulez allez plus loin, je vous invite à visiter le contenu de mes 3 programmes d’accompagnement sur mon site dans l’onglet FORFAIT. Pour passer à l’action, il vous suffit de prendre rendez-vous avec moi lors d’une rencontre gratuite. Je répondrai à vos questions et nous validerons le fait de travailler ensemble. Pour avoir accès à mon agenda c’est ICI.

A bientôt,

Chaleureusement !

Rachel